Charlotte Valandrey dans Gala.fr

Publié le par Charlotte Valandrey dans : L'amour dans le sang

Au nom de la rose avec Charlotte Valendrey

Touchée par de terribles tragédies – séropositivité, greffe du cœur -, la comédienne a aujourd’hui retrouvé le goût de la vie. Depuis la publication de sa bouleversante autobiographie « L’amour dans le sang » (prochainement adaptée sur France 3 avec Aurore Paris, sa cousine, dans son propre rôle), il y a trois ans, Charlotte Valandrey mène une existence sereine. Un nouveau départ à 39 ans, en compagnie de sa petite Tara, une blondinette de huit ans. Avec des projets et des envies plein la tête ! Ce qui ne l’empêche pas d’avoir une pensée pour autrui, « aujourd’hui, je me sens proche de tout un chacun », a-t-elle déclaré à TV Magazine. Pour preuve, elle est devenue marraine de la fondation Greffe de vie et d’une sublime rose, la fleur préférée de Charlotte Valandrey


Une marraine de coeur
« Cela me touche beaucoup de représenter la fondation Greffe de vie*. Plus les années passent, plus je me rends compte de la chance que j’ai eu. A une semaine près, j’aurais pu ne pas avoir « de cœur »… Cette greffe a permis à ma petite fille de garder sa maman. Et je sais à quel point la perte d’une mère est douloureuse. J’ai perdu la mienne il y a dix ans et elle me manque encore terriblement. Nous avons donc eu une chance extraordinaire ! Mon souhait à présent est de faire passer un message de solidarité à travers la fondation Greffe de vie, afin que nous prenions tous conscience de l’importance des dons d’organes. Statistiquement les chiffres révèlent que l’on a plus de chance d’avoir besoin d’un don que de donner un organe : 13 000 personnes ont chaque année besoin d’un don, mais il y a seulement 5 000 greffés. Cela incite à réfléchir…".



Des fleurs pour le dire
Quoi de plus charmant, romantique et délicat qu’un bouquet de fleurs. Et surtout de roses avec leurs pétales et leurs corolles raffinés. Symbole de communication, la rose était la reine des fleurs cet été. Fleur d’ornement, accessoire à porter ou à offrir, elle est au cœur de la tendance. Jardiland l’a bien compris et propose une nouvelle création la rose « Greffe de vie® » * (ci-dessus) par solidarité avec la comédienne. Une fleur à la robe éclatante et colorée dans des nuances rose vif avec une note cerise. Elle peut s’épanouir jusqu’à 11 cm et se planter seule ou en massif (16,50 € le pot de 2 litres dans les magasins Jardiland). « Je suis très touchée que Jardiland ait pu donner naissance à une si belle rose, étincelante, avec un parfum citronné et généreux, d’autant que les roses sont mes fleurs préférées », explique Charlotte d’un air gourmand. L’enseigne horticole organise aussi une opération « Une pensée pour y penser » à l’occasion de la journée mondiale du don d’organe le 17 octobre 2008. Les 17, 18 et 19 octobre, un jardin composé de 5 000 pensées sera créé au jardin du Luxembourg à Paris. Les promeneurs pourront les cueillir contre un don symbolique. Du 15 au 26 octobre, la pensée Viola comuta Dela Mini® (photo ci-contre), sera également disponible dans les magasins (une partie des bénéfices des ventes sera reversée à la fondation, prix de vente : 1,10 € par pot).




Bouquet de tendresse
« Cette rose me ravit d’autant plus car j’adore les fleurs. Tous les dimanches, j’offrais un bouquet à ma mère. Aujourd’hui, j’en achète encore. Près de chez moi, dans le 7e arrondissement de Paris, il y a deux ou trois fleuristes, chez qui je me rends régulièrement vers la rue de Babylone et la rue Vaneau. J’adore surtout les fleurs blanches (ci-dessous une composition de l’Office Hollandais de Fleurs) que j’éparpille en nombre impair dans tout l’appartement. Je trouve que le blanc est zen, relaxant, pur. En revanche, je n’ai pas tellement la main verte, contrairement au mari de ma sœur. Il s’occupe merveilleusement du jardin de notre maison de famille dans les Côtes d’Armor en Bretagne, où je me rends régulièrement depuis l’âge de six ans. Elle est située dans le village du Val-Andrey qui a inspiré mon pseudonyme "
Valandrey". J’adore aller m’y reposer, tout comme j’adore aller me détendre à l’ombre d’un arbre ou lire dans les parcs, comme le magnifique jardin de Bagatelle à Paris où je flâne avec Tara. Nous aimons aussi aller nous promener en forêt et ramasser des fleurs des champs que l’on compose en bouquet dans la cuisine. Enfin, ce que je préfère par-dessus tout, c’est lire un bon livre au milieu d’un parterre de roses, c’est le paradis !


Propos de
Charlotte Valandrey recueillis par Delphine Germain

Publié dans charlotte valandrey

Commenter cet article

GUERIN Dominique 28/11/2008 11:09

Bonjour Charlotte,
Félicitations pour la série diffusée hier soir.
C'est une vraie leçon de vie. Humilité,courage,simplicité..
Cdlt.
Un admirateur Dominique de Caen (14).